Unité virtuelle de santé mentale

Dre Jennifer Hensel​
Unité virtuelle de santé mentale 

Bénéficiaire d’une subvention à l’innovation de Joule
Catégorie : Solutions en soins de santé
30 000 $

À propos de l’innovation :

Les restrictions de santé publique et la nécessité de limiter les contacts dans le système de santé pendant la pandémie de COVID-19 ont obligé le Centre d’intervention d’urgence en santé mentale – un établissement de santé mentale autonome de Winnipeg – à changer sa façon de gérer les crises de santé mentale. En mars 2020, pour éviter des hospitalisations, le Centre a conçu une unité virtuelle de soins de courte durée en santé mentale.

L’unité prodigue des soins par vidéoconférence ou par téléphone, donc les patients restent chez eux. Les patients admis sont évalués quotidiennement par un psychiatre et ont accès en tout temps à la ligne téléphonique du Centre en cas d’urgence. 

Au cours des six premiers mois, l’unité a admis 76 patients : 20 % souffraient de psychose ou de manie, et plus de 60 % avaient des comportements suicidaires. Ces chiffres prouvent qu’il est possible de prendre en charge ces cas aigus virtuellement. L’hospitalisation a été évitée dans 88 % des cas, permettant au système d’économiser environ 5 000 $ par patient.


Jennifer Hensel

À propos du bénéficiaire :

La Dre Jennifer Hensel est psychiatre au Health Sciences Centre (HSC) et au Centre d’intervention d’urgence en santé mentale de Winnipeg. Elle est aussi directrice de la télépsychiatrie au HSC.

En quoi la subvention lui sera-t-elle utile? 

À la lumière du succès qu’au eu l’unité virtuelle de santé mentale jusqu’à présent, la Dre Hensel et son équipe veulent perfectionner le modèle et l’appliquer partout au pays et à l’étranger. La subvention à l’innovation de Joule servira à :

  • évaluer le programme afin de déterminer à qui il est bénéfique ou non; 
  • recueillir des données sur les patients après leur traitement à l’unité virtuelle (hospitalisations, visites aux urgences);
  • recueillir des données qualitatives auprès des patients, des familles, de l’équipe clinique et des décideurs; 
  • élargir l’équipe de soins en intégrant des professionnels d’autres disciplines.