The Boreas Central Line

Dr Robert Schultz
The Boreas Central Line [cathéter pour voies centrales Boreas]
Catégorie : Médecins innovateurs émergents – Résidents
5 000 $

À propos de l’innovation

L’hypothermie protège le cerveau en ralentissant la consommation d’oxygène et, par conséquent, la vitesse à laquelle les cellules corporelles meurent en cas d’oxygénation insuffisante.

Le Boreas Central Line (BCL) [cathéter pour voies centrales Boreas] est un cathéter veineux central spécialisé qui permet l’administration de liquides refroidissant le cerveau de façon ciblée, profonde et rapide par des techniques de perfusion cérébrale rétrograde utilisées en chirurgie cardiaque.

Les techniques de refroidissement actuellement utilisées en chirurgie cardiaque et en cas d’AVC favorisent les saignements. Ce n’est toutefois pas le cas du BCL, car celui-ci procure un refroidissement ciblé et profond sans changer la température du reste du corps.

Depuis des dizaines d’années, on utilise en salle d’opération des techniques de neuroprotection par refroidissement cérébral pendant les interventions chirurgicales nécessitant un arrêt cardiaque. Ce cathéter révolutionnaire permet l’utilisation de ces techniques au chevet des patients. Le BCL est doté d’un ballon qui facilite le refroidissement et donc la protection neurale en cas d’urgence, un peu comme un coussin gonflable protège le conducteur d’une voiture en cas d’accident.

Le BCL a la capacité de prévenir les dommages chez les personnes qui subissent un arrêt ou une opération cardiaques ou qui sont victimes d’un AVC.


Gabriel Georges photo

 

À propos du bénéficiaire

Robert Schultz, M.D., MTM, B.Sc., est résident en chirurgie cardiaque à l’Institut cardiovasculaire Libin de l’Alberta et chef de la direction de Voyage Biomedical inc., l’entreprise ayant mis au point le BCL.

Le Dr Schultz a décidé de se lancer en médecine après avoir travaillé comme technicien en soins médicaux d’urgence et comme pompier bénévole. À l’école de médecine, c’est son rôle de vérificateur de données pour le Comité international de liaison sur la réanimation (ILCOR) – dans le cadre duquel il formulait des recommandations pour les lignes directrices sur la réanimation cardiorespiratoire – qui l’a motivé à trouver de meilleures façons d’aider les patients en situation d’urgence.

C’est également à l’école de médecine qu’il a eu un coup de cœur pour la chirurgie cardiaque et qu’il a acquis une vaste expérience en oxygénation extracorporelle. Depuis le début de sa résidence en chirurgie cardiaque, il a dû souvent annoncer une nouvelle difficile à des familles : malgré une réanimation efficace, leur proche a subi des lésions cérébrales irréversibles. Ce genre d’expériences, de même que ses connaissances des techniques de refroidissement utilisées en salle d’opération, ont stimulé son intérêt à l’égard de l’innovation technologique.

En 2015, le Dr Schultz a reçu le Prix des fondateurs de l’École de médecine Cumming pour son travail en tant que président de l’Association des étudiants en médecine de Calgary, et, en 2019, le Prix d’excellence pour les résidents pour son enseignement exceptionnel aux étudiants faisant un stage d’externat en chirurgie.


En quoi la subvention lui sera-t-elle utile?

La subvention permettra au Dr Schultz de fabriquer un prototype dans un établissement répondant aux normes de la FDA en vue des essais de certification ISO 13485 aux fins d’homologation par Santé Canada (instrument médical de classe II) et la FDA (510[k]).
 

Le saviez-vous?

Le Dr Schultz a déjà participé au circuit international de planche à neige de la Fédération internationale de ski.

 

read icon

Lire

Billet de blogue à venir sous peu!