Aifred Health

Dr David Benrimoh
Premiers stades de l’innovation
25 000 $

À propos de l’innovation

Aifred Health cherche à développer un outil d’aide à la prise de décisions cliniques en se servant du pouvoir de l’intelligence artificielle pour établir un traitement optimal de la dépression adapté à chaque patient. Grâce à l’apprentissage profond, une technique d’intelligence artificielle, Aifred Health apprend à des algorithmes informatiques à utiliser des données médicales pour créer des outils d’aide à la prise de décision susceptibles d’aider les médecins à prescrire des traitements plus efficaces.

L’objectif d’Aifred Health est de soulager un problème criant : la sélection d’un traitement pour les patients dépressifs, de façon à réduire considérablement le temps de rétablissement, à améliorer le roulement des patients et à réduire l’épuisement professionnel des cliniciens. Les résultats escomptés sont l’amélioration de l’efficacité des traitements et la réduction du temps de rétablissement des patients et, conséquemment, des coûts des soins, moins nombreux pour le même résultat.

Grâce à la médecine de précision, Aifred Health rehausse la qualité des services de soins de santé mentale : l’adoption accrue de pratiques de sélection des traitements améliore les taux de rétablissement des patients et permet d’optimiser l’affectation des ressources.


À propos du bénéficiaire

Le Dr David Benrimoh est résident en psychiatrie à l’Université McGill et chef de la direction d’Aifred Health. En plus d’insuffler à l’entreprise sa vision stratégique, David y fait le pont entre les équipes cliniques et d’apprentissage machine. Il a mené des recherches dans les domaines des neurosciences, de la neuro-imagerie, de la cognition, de l’épidémiologie psychiatrique, de l’éducation médicale et de la psychiatrie informatique. Diplômé de la Faculté de médecine de l’Université McGill, il est titulaire d’une maîtrise ès sciences en neurosciences de l’University College de Londres, établissement qu’il a pu fréquenter grâce à une bourse clinique de la fondation Richard and Edith Strauss.

Avant de se consacrer à Aifred, David a cofondé l’organisme à but non lucratif FRESQUE et s’est engagé dans diverses causes politiques, comme l’accès public à la psychothérapie, l’assurance-médicaments nationale et le projet de faire de l’Université McGill le premier campus sans fumée au Québec. Sa passion : conjuguer pratique clinique, recherche, défense de droits, leadership et, plus récemment, entrepreneuriat pour trouver des manières collaboratives d’améliorer la situation des patients et du public en général en matière de santé.


Comment la subvention lui sera-t-elle utile?

La subvention à l’innovation de Joule permettra à Aifred Health d’accélérer le développement de son application de soins basés sur les données et l’intelligence artificielle et de la mettre à l’essai dans le cadre d’un projet pilote en clinique pour garantir sa sûreté et son efficacité.